Le gouvernement fixe cinq conditions à l’importation de véhicules d’occasion

imagen vehiculos de ocasion

Le gouvernement a fixé les conditions d’importation des véhicules touristiques d’occasion de moins de trois ans d’âge, prévue par l’avant-projet de Loi de Finances 2020.

Selon plusieurs médias, le gouvernement algérien a imposé cinq conditions concernant l’importation des véhicules de tourisme, de transport et de transport de marchandises.

Le citoyen algérien désireux d’acquérir un véhicule d’occasion doit s’acquitter des droits et taxes relevant du régime de droit commun, et ne pourra se faire qu’une fois tous les trois ans.

Le véhicule doit être à moteur essence seulement et doit être équipés de dispositif de carburation GPL/GNC ou adaptés pour subir la transformation à cette carburation. L’importation se fait sur leurs devises propres, par débit d’un compte devises ouvert en Algérie.

Il faut rappeler que l’interdiction des importations de voitures d’occasion de moins de 3 ans est en vigueur en Algérie depuis 2005. L’importation des véhicules neufs a été soumise au système des quotas en 2016, puis suspendue à partir de l’année 2018.

Este sitio usa cookies para algunas funciones de navegación y rastreo.

Suscríbase a Negocios en Argelia y manténgase informado